mozFR

Mozilla Francophone

Firefox OS arrive
en France !
En savoir plus »

Mamie Fox : retrouvez-moi au FOSDEM avec mon petit-fils le Fox

Mozilla Francophone

Stand Mozilla au FOSDEM 2014Pour la première fois, je vais me rendre au côté de mon petit-fils le Fox à la 16e édition du Fosdem (Free and Open Source Software Developers’ European Meeting), qui se déroulera les 31 janvier et 1er février 2015 à Bruxelles (Belgique).

Mon petit-fils le Fox m’en parle depuis de nombreuses semaines : il ne faut pas louper le FOSDEM car, d’après lui, il s’agit de l’événement européen incontournable qui rassemble des milliers de développeuses et développeurs, tous très compétent(e)s dans leurs spécialités.

On y sera en famille afin de transmettre de nombreux conseils et répondre à toutes les questions des visiteurs.

Durant ce rendez-vous, Mozilla a un espace rien qu’à lui. Il est consacré aux développeurs qui s’intéressent aux projets de la fondation. Ce lieu s’appelle la « DevRoom ».

Conférence du FOSDEM 2014Cet espace est réservé toute la journée du dimanche 1er février et vous permettra d’assister à des sessions et conférences. Elles sont destinées aux développeurs intéressés par les logiciels et technologies de Mozilla, et aux hackers curieux plus généralement. Vous noterez la diversité des sujets abordés.

09h00 - Daniel Stenberg
HTTP/2 dés maintenant – Comment nous en sommes arrivés là, quelques notions de base, ce que Mozilla fait et quelle est la prochaine étape !
09h30 - Loïc Cuguen
Firefox OS API Web – Les nouvelles API web et leur impact
10h00 - Panagiotis Astithas
Utiliser Firefox pour déboguer les applis web sur n’importe quel appareil – Présentation de l’adaptateur des outils pour développeur de Firefox
10h30 - Tim Taubert
Garder ses secrets avec du JavaScript - Une introduction à l’API WebCrypto
11h00 - Florian Quèze
Quoi de neuf dans Firefox ?
11h30 - Pierros Papadeas
La mesure de la participation à Mozilla – Une histoire des systèmes et des données
12h00 - Ali Spivak
Maintenir et faire croitre une communauté de techniciens – Mozilla Developer Network (MDN)
12h30 - Marco Zehe
Toucher plus d’utilisateurs grâce à une meilleure accessibilité – Utiliser Firefox OS pour tester vos applications pour une meilleure accessibilité et une meilleure convivialité de votre application web mobile
13h00 - Margaret Leibovic
Les fonctionnalités de vie privée de Firefox pour Android – Prendre en compte la vie privée sur le Web mobile avec des fonctionnalités intégrées et des modules complémentaires
13h30 - Jon Coppeard
Mise à jour du ramasse-miettes (garbage collection) de SpiderMonkey
14h00 - Soledad Penadés
Le développement d’applications avec Superturbocharging dans un nœud Firefox
14h30 - Benjamin Bouvier
Le futur de Javascript - EcmaScript 6 et bien plus
15h30 - Josh Matthews
Servo (le navigateur web parallèle) et VOUS ! – Le guide du débutant pour contribuer à Servo
16h00 - Robert Kaiser
Firefox OS Tricorder - Lire les données des capteurs de l’appareil en JavaScript
16h30 - Andrzej Mazur
Développer des jeux ouverts en HTML5 pour Firefox OS – Le développement de jeux HTML5 pour la plateforme mobile Firefox OS

La vue de l’ensemble de cette journée de conférences est disponible dans l’agenda détaillé de Mozilla pour le Fosdem.

Entrée de la foule dans une conférence du FOSDEM 2014

Passez-nous voir sur notre stand où de nombreuses surprises vous attendent. Ce sera l’occasion de rencontrer des Mozilliens qui seront présents pour animer l’espace. Comme le FOSDEM est un événement gratuit (ce qui est super), n’hésitez pas à passer nous voir. C’est vraiment l’endroit où se rencontrer pour partager des idées et collaborer !

Mamie Fox


Le précédent message de Mamie Fox : le Fox annonce d’importantes nouveautés Firefox OS au CES de Las Vegas


@hellosct1

Crédit photos : Brian King sous licence Creative Commons BY-NC 2.0

Lire la suite »

Mamie Fox : le Fox annonce d’importantes nouveautés Firefox OS au CES de Las Vegas

Mozilla Francophone

Le Fox et les TV connectées, par Rendleflow (DR)Avant de partir au FOSDEM – mais ça c’est une autre histoire que je vous raconterai demain – il faut que je vous raconte toutes ces choses que mon petit-fils le Fox m’a lui-même racontées à son retour de Las Vegas. Il n’était pas dans cette ville de l’Ouest américain pour jouer au casino ni pour admirer leur reproduction de notre Tour Eiffel, mais pour assister au Consumer Electronics Show ou CES, le plus important salon consacré à l’innovation technologique en électronique grand public qu’il m’a tant vanté. Revenu avec plein d’étoiles dans les yeux, mon petit-fils n’a de cesse depuis son retour de me raconter ce qu’il y a vu et plus particulièrement les nouveautés concernant la plateforme Firefox OS pour lesquelles il était là-bas.

Je ne vais pas vous parler de tous ces gadgets connectés qui étaient présents en nombre au CES. Mon petit-fils maugrée déjà assez devant ces sites ou ces émissions spécialisées dans les nouvelles technologies qui n’en ont retenu que ça. Non, je vais vous parler de quelques annonces qui concernent Firefox OS et pourquoi elles sont importantes pour nous tous.

Ainsi que mon petit-fils me l’avait téléphoné au début du CES, Panasonic, le grand groupe japonais spécialisé aussi bien dans l’électronique grand public que dans celle pour les professionnels, a annoncé avec Mozilla que ses téléviseurs connectés 4K Life+ Screen qu’il mettra en vente au printemps 2015 – demain quoi – seront propulsés par le système d’exploitation mobile de Mozilla, Firefox OS. Oui, le même qui propulse déjà vos smartphones a été adapté avec une interface spécifique pour les téléviseurs qui facilite encore plus l’accès aux contenus – émissions en direct, applications, sites Internet et autres contenus présents sur d’autres appareils connectés. Mon petit-fils me dit aussi que pour la première fois, ces télés sous Firefox OS permettront les notifications à l’écran provenant d’applications et dans un futur proche depuis des appareils connectés compatibles.

SmartTV Panasonic sous Firefox OS

Yuki Kusumi, directeur chez Panasonic, explique que « Firefox OS repose sur des technologies web ouvertes leur permettant d’assurer un maximum de compatibilité avec les autres appareils tels que les smartphones, et les PC portables pour envoyer du contenu (comme vos photos ou vos vidéos favorites) vers votre TV. » Non seulement, Panasonic adapte certaines fonctions comme les menus et son guide des programmes en HTML5, le langage web dans lequel sont écrites les applications de Firefox OS, ce qui permettra aux développeurs de créer facilement des applications pour smartphones et tablettes afin d’accéder et de piloter sa télé, mais en plus la prochaine génération de télés connectées pourra afficher des interfaces personnalisées pour l’utilisateur, mettant en avant ses fonctions préférées et même en ajouter de nouvelles pour plusieurs utilisateurs partageant le même écran après l’achat des appareils.

Life Screen and Firefox OS Customizing Home Screen (Mozilla)

Mon petit-fils m’a expliqué les premières conséquences de cette collaboration. En clair, en intégrant Firefox OS dans tous ces nouveaux appareils, on va assister à l’éclosion de myriades de nouvelles fonctions qui vont tirer parti de l’interaction entre tous ces objets. Comme les applications pour ces appareils seront écrites dans les mêmes langages dans lesquels des centaines de millions de développeurs écrivent déjà des pages et applications web, ces cohortes de développeurs sont déjà prêtes à tirer profit de l’interaction entre tous ces objets connectés.

Bientôt, on pourra dire à la télévision de démarrer la cuisson du gâteau tandis que notre smartphone nous indiquera le nombre de calories du plat. On assistera à une explosion d’usages tant à la maison que lorsque l’utilisateur se déplace. Mais ce sont sûrement tous les usages auxquels personne n’a encore pensé qui seront les plus intéressants…

Life Screen and Firefox OS Dashboard

Mon petit-fils, le Fox, m’a expliqué qu’aujourd’hui les utilisateurs sont enfermés au mieux dans l’écosystème mobile créé par l’éditeur du système qui équipe leur premier smartphone et dans lequel ils ont créé et acheté des contenus – vidéos, films, chansons, photos, ebooks… – qu’ils ne peuvent pas facilement et sans les racheter exporter vers un smartphone ou une tablette dans un autre écosystème, et au pire il faut acheter des produits de la même marque pour qu’ils fonctionnent ensemble et installer des applications dans la boutique virtuelle contrôlée par cette même marque.

Je lui ai fait remarqué que c’était pire que quand les PC étaient dominés par Microsoft et que les programmes Windows ne fonctionnaient pas sur les Macintosh et vice versa. Mon petit-fils m’a alors fait remarquer que le Web avait mis tout le monde d’accord et ce en dépit des tentatives monopolistiques qui avaient essayé de le ralentir et le miner. Mon petit Fox est très fier que Firefox, le navigateur multiplateforme de Mozilla, le grand frère de Firefox OS, ait grandement contribué à amener la plateforme web, avec des normes reconnues par tous les navigateurs, à un niveau où l’on peut exécuter des applications identiques (ou très proches), complexes et rapides dans n’importe quel navigateur, donc sur tous ces systèmes d’exploitation autrefois incompatibles.

« Mais sur mon smartphone et ma tablette, j’ai plein d’applications, lui dis-je, c’est pareil, on peut les faire une seule fois pour tous ces systèmes mobiles différents ? » « Non, me répondit-il avec de la tristesse dans les yeux. Mais, c’est là que Mozilla et moi intervenons… pour changer le monde une nouvelle fois ! me précisa-t-il avec un peu de grandiloquence. Mozilla développe un Firefox OS dont tout ce qui est visible, de l’interface du système aux applications, est basé sur des technologies web et qui communique avec l’appareil par l’intermédiaire d’interfaces normalisées par les organismes de standardisation du Web et d’Internet. Mozilla passe aussi des accords avec des fabricants de matériel pour qu’ils vendent leurs appareils propulsés par Firefox OS : smartphones, tablettes, mini-ordinateurs, télévisions connectées et demain montres et clés HDMI pour les HDTV.

Firefox OS des solutions intelligentes pour toutes les tailles d’écran, sur YouTube (1 min 49)

L’année dernière, ce n’étaient que des promesses, aujourd’hui on voit les premières applications. Le Fox m’a parlé alors de Matchstick. Cette petite société américaine avec un centre de recherche en Chine a lancé une souscription publique en octobre pour construire sa clé HDMI open source fonctionnant sous Firefox OS comme une alternative libre à Chromecast contrôlé par Google. Matchstick qui souhaitait lever 100 000 dollars/89 000 euros a atteint son objectif en 5 jours et a récolté en fin de campagne plus de 470 000 dollars/418 000 euros pour créer le matériel et les logiciels permettant de pousser sur sa télé, les médias stockés sur un smartphone, une tablette ou un NAS – boîtier de stockage en réseau – sur le même réseau WiFi ou via une connexion en peer to peer sur Internet sans passer par un réseau WiFi (ce qui transformerait le Matchstick en un point de connexion direct) – c’est un peu technique mais je crois comprendre, et c’est prometteur. Mon petit-fils me dit qu’au CES Matchstick a lancé une plateforme de streaming – diffusion en direct par Internet – open source baptisée Flint avec de nouveaux partenariats dans le matériel : AOC (fabricant taïwanais de téléviseurs et de moniteurs) et TCL (fabricants chinois de téléviseurs), dans l’espoir de développer et de vendre plus d’un million d’appareils de streaming en 2015 qui utiliseraient la plateforme Flint.

Matchstick

Le Fox m’a alors parlé de Joe Cheng, responsable produit de la division mobile de Mozilla, qui lors de ce CES a déclaré à la presse que « nous souhaitons casser ce cloisonnement de marque ». Il confirme les travaux de Mozilla pour connecter des appareils de toute sorte en utilisant la plateforme web. Firefox OS sera présent dans le Web des objets qui vise à connecter tous les types d’appareils en utilisant les technologies web, ce qui permettra aux fabricants de matériel de créer des produits innovants et aux développeurs de créer de nouvelles applications personnalisées jamais vues pour en tirer parti. Il a dit aussi quelque chose qui me parle : « nous voulons nous assurer que ce que nous concevons convient bien aux utilisateurs plutôt que de sortir un énième produit sur le marché. »

Firefox OS sera donc présent sur ce que les américains appellent des « wearables », comme me l’a expliqué mon petit-fils, ce sont des appareils communicants – actuellement grâce à votre smartphone – que l’on porte sur soi. Le Fox ne sait pas quand mais des montres et des lunettes connectées pourraient bientôt être propulsées par Firefox OS. Des fabricants de montres « intelligentes » à bas prix pour des pays comme la Chine pourraient être intéressés pour vendre des produits à moins de 100 $/88 € propulsés par des logiciels Mozilla, c’est-à-dire qui intègrent la sécurité dès la conception, la minimisation des données utilisateur, la transparence vis-à-vis de l’utilisateur et la préservation de sa vie privée.

Firefox OS using the power of the web to connect more devices

Le low-cost – oui, comme les billets d’avion – était depuis son lancement il y a deux ans le terrain de prédilection de Firefox OS. Firefox OS est sorti dans 28 pays sur 4 continents propulsant 15 smartphones proposés par 14 opérateurs. Principalement tournant sur des smartphones et tablettes d’entrée de gamme ou un peu plus, Firefox OS se prépare à conquérir l’Afrique et en même temps monte en gamme. Au Japon, KDDI a mis en vente le Fx0, le smartphone le plus puissant jamais lancé sous Firefox OS et dessiné par le célèbre designer Tokujin Yoshioka – et qui fait baver d’envie le Fox qui n’était pas au Japon pour voir la queue devant le magasin de au pour s’offrir ce smartphone embarquant la dernière version stable de Firefox OS. Des technologies novatrices sont au menu : NFC (communication jusqu’à 10 cm permettant le paiement sans contact et beaucoup d’autres applications), LTE (la 4G), WebRTC (appels vocaux et vidéo entre navigateurs et inclus dans les derniers Firefox sous le nom de Firefox Hello).

au Fx0

Tout ça nous promet de longues conversations entre le Fox et sa mamie connectée hello


Mamie Fox

Le précédent message de Mamie Fox : le Fox a besoin de toi pour améliorer Internet !

Pour aller plus loin…

Voici les liens que j’ai consultés pour en apprendre plus :

En français

En anglais


@Mozinet

Crédits illustrations :

1 : Dessin : rendleflow. Tous droits réservés.

2 : Panasonic USA

3 et 4 : Mozilla

5 : Matchstick

6 : issue de Mozilla

7 : au

Lire la suite »

La lecture de documents PDF/DOC/ODT sur Firefox OS

Mozilla Francophone

Smartphone sous Firefox OS avec icônes de fichiers bureautiquesIl est très facile de prendre une feuille ou un livre dans les mains, mais il n’est jamais évident de savoir quel programme vous devez utiliser pour lire un fichier numérique.

Il n’existe à ce jour aucune application permettant de lire tous les documents venant de la bureautique.

Nous avons choisi pour vous les meilleures applications qui répondent aux différents formats du marché. La liste n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à l’étoffer !

Nous avons sélectionné :

  • PDF Viewer
  • WebOffice
  • Visionneuse de documents

Les applis bureautiques selon Rendleflow

PDF Viewer, lire le PDF

logo pdfPour lire le format PDF, il existe PDF Viewer. Il s’agit d’une application multilingue (français, anglais, espagnol, etc.) pour Firefox OS qui permet de lire un document au format PDF.

Depuis la version 2, le mode en ligne (Online) est disponible, tout en gardant la possibilité de consulter vos fichiers sur la carte mémoire microSD de votre téléphone.

PDF viewer

Quand PDF Viewer se lance, l’application scanne les fichiers stockés dans votre appareil pour obtenir la liste de vos documents PDF, affichés sur le principe du sommaire.

Pour lire des documents PDF se trouvant sur Internet, vous devez utiliser la loupe en haut de l’écran et saisir le ou les mots-clés de votre choix, par exemple « Firefox OS ». Le résultat se présente comme précédemment sous forme de sommaire.

PDF viewer online

Quelle que soit la source de votre fichier PDF, vous obtiendrez l’écran suivant :

PDF viewer doc

Vous naviguerez entre les pages en glissant votre doigt sur l’écran.

Des options supplémentaires sont proposées en bas de l’écran pour naviguer dans le document PDF : voir les vignettes des pages, zoomer, se diriger dans les pages, etc.

PDF viewer, doc avec menu

Pour obtenir des commandes supplémentaires, appuyez sur le chevron en bas à droite. Un menu apparaît qui vous permet d’aller directement à la première ou à la dernière page, activer l’outil main, afficher les détails du document et modifier l’orientation d’un document si elle se présente dans le mauvais sens, ce que ne permet pas le changement d’orientation du téléphone.

Astuce : Si vous souhaitez lire un document au format PDF en ligne (mode online) et qu’il est très lourd ou qu’il contient trop d’images, vous pouvez rencontrer des problèmes d’affichage sous la forme d’une page blanche. L’astuce est d’enregistrer le fichier dans votre téléphone (mode local) pour éviter ce type de désagréments.

Pour terminer, PDF Viewer est une application qui évolue régulièrement, alors n’hésitez pas à l’utiliser et à y revenir.

Lire les docs d’OpenOffice et de LibreOffice

logo webofficeWebOffice est une autre application pour Firefox OS dont le but est d’afficher les fichiers créés dans les logiciels libres OpenOffice et LibreOffice.

WebOffice format ODT

Au lancement, l’application va scanner votre carte mémoire microSD et classera l’ensemble des documents identifiés et reconnus en 3 onglets.

Ces 3 onglets correspondent aux différentes extensions de ces suites bureautiques libres :

  • ODT : Texte
  • ODS : Tableur
  • ODP : Présentation

Lorsque vous sélectionnez un fichier pour voir son contenu, vous obtenez cela :

WebOffice doc WebOffice menu zoom

En bas de l’écran, différents boutons sont proposés afin de zoomer et dézoomer (représenté par les signes - et +). Le bouton « Automatic » ouvre une liste déroulante permettant de définir le niveau de zoom. Ainsi, la lecture devient plus facile.

Pour terminer, WebOffice a beaucoup progressé depuis sa première version, mais l’équipe est toujours en recherche de traducteurs pour l’améliorer.

Lire les docs du Pack Office

pack officeLa Visionneuse de documents est une application développée par Mozilla pour Firefox OS dont le but est d’afficher les fichiers venant de la suite bureautique appelé « pack office » de l’éditeur Microsoft.

Pack Office « document reader »

Au lancement, l’application affiche les derniers documents disponibles dans un onglet. Elle est accompagnée de 3 onglets supplémentaires qui correspondent aux différentes extensions de la suite Office, qui sont :

  • DOCX : Word
  • XLSX : Excel
  • PPTX : Power Point

Vous pouvez rafraîchir le contenu pour mettre à jour la liste des fichiers sur votre carte mémoire microSD.

Pack Office format pptx

De façon intuitive, vous pouvez zoomer pour augmenter la lisibilité du document : tout se passe en bas de l’écran.

Pour terminer, la Visionneuse de documents est une application qui évolue régulièrement, alors n’hésitez pas à l’utiliser.


Ce ne sont pas les seules applications bureautiques pour Firefox OS sur le Marketplace. Et, vous ? Vous utilisez déjà celles-ci ? Ou vous en utilisez une autre et vous souhaitez la faire découvrir à nos lecteurs ? Commentez !


@hellosct1

Dessin : rendleflow. Tous droits réservés.

Lire la suite »

Communauté Firefox OS : Rejoignez-nous !

Mozilla Francophone

Des membres de la communautés vous disent pourquoi rejoindre la communauté (enregistré lors de la soirée de lancement de Firefox OS en France en septembre) :

Voir Pourquoi rejoindre la communauté Firefox OS ? sur notre chaîne YouTube.

En juillet dernier, la France a fait partie des quinze pays où a été officiellement lancé Firefox OS en 2014. Beaucoup d’entre vous ont donné depuis cet été de leur temps et de leur énergie pour faire de ce lancement un succès. Je pense à ceux qui ont été présenter Firefox OS et le ZTE Open C dans les Leclerc, ceux qui ont répondu sur les forums, ceux qui ont traduit les pages, les articles d’assistance ou les supports promotionnels, ceux qui ont créé et documenté un système de mises à jour communautaires pour le ZTE Open C, et tous ceux que j’oublie.

Depuis cet automne, Mozilla a engagé une agence de communication pour apprendre à la communauté francophone à apprendre à communiquer sur Firefox OS. Les volontaires de la communauté qui y participent profitent donc de conseils professionnels et pourront ensuite transmettre ce qu’ils ont appris à faire.

Un groupe comm a donc été créé. C’est un projet communautaire, c’est-à-dire que c’est la communauté et les membres qui participent au groupe qui restent aux commandes. Mozilla nous a indiqué l’importance qu’il accorde à ce travail de communication et ainsi nous a pressé de commencer à publier, ce qui a été fait début novembre.

Nous avons un site vitrine – superbe – et nous publions sur le blog de MozFr en attendant de disposer de notre propre système de publication. Vous pouvez vous faire une idée de nos publications et du ton des articles en consultant la liste du wiki de MozFr. Nous sommes aussi présents sur les réseaux sociaux : Twitter et Facebook uniquement pour l’instant.

Nous avons déjà appelé à l’aide sur la liste générale de MozFr. Nous relançons aujourd’hui cet appel à toutes les bonnes volontés. Cet engagement est important pour Mozilla, l’avenir de Firefox OS en France et pour créer des modèles de communication transmissibles à de futurs membres et à d’autres locales. Grâce à l’agence et à l’apport des autres membres du groupe, vous pourrez en apprendre beaucoup dans divers domaines.

Nous sommes une petite équipe sympathique et nous avons besoin de tous les profils et toutes les bonnes volontés. Même si ce n’est que pour faire de petites choses ou juste participer aux discussions, vous êtes les bienvenus. Nous avons besoin de développeurs et de designers web pour nous installer un blog puis créer un thème original à l’image de Firefox OS. Vous pouvez venir aussi pour rédiger, en totalité ou en partie, des articles, les relire et les illustrer. Vous pouvez nous aider à gérer les réseaux sociaux ou en ajouter de nouveaux pour mieux diffuser notre message. Vous pouvez même inventer votre façon de participer. Nous sommes ouverts à tous les volontaires.

Venez nous retrouver sur la liste du groupe comm.

Lire la suite »

Bonne année 2015 !

MozillaZine

Firefox 2015L’équipe rédactionnelle de MozillaZine-fr vous souhaite une très bonne année 2015.

Nous sommes heureux de partager notre passion pour le projet Mozilla et pour la liberté avec nos lecteurs. Nous remercions aussi ceux qui sont venus commenter nos nouvelles sur Mozilla sur le site ou sur Twitter.

En 2014, nous avons été légèrement moins performants sur le site avec 80 articles publiés (contre 82 en 2013, donc plutôt stables en fait). Les nouvelles partagées sur Twitter ont aussi diminué avec un total de 2 932 tweets pour une moyenne de 8 tweets par jour (contre 3 797 tweets en 2013, soit alors plus de 10 tweets par jour).

2014 nous a vu passer les 3 000 articles publiés depuis le 11 novembre 1999. Nous avons donc fêté cette année nos 15 ans.

L’année 2014 a été mouvementée pour Mozilla. Si les péripéties de la gouvernance ont fait la une de la presse, les avancées de Firefox et Firefox OS qui est arrivé en France cet été ont fait aussi la une, au moins chez nous. Mais cela, c’est pour un prochain épisode…

Crédit illustration Mozilla

Lire la suite »

Retrouver son chemin avec Firefox OS et Here

Mozilla Francophone

Here : légende : un itinéraire avec trafic et travaux sur la carteDans votre ZTE Open C, le 3e écran d’accueil arbore une icône représentant une boussole. Appuyer sur celle-ci vous ouvre une application qui permet à votre Firefox OS de ne pas perdre le nord. Cependant, comme son nom « Here Maps » le laisse pressentir, elle est toute en anglais. Handicap aisément surmontable une fois saisies les fonctions de base et s’agissant de données cartographiques, cet inconvénient poussera les moins anglophones à regarder du côté des autres applis qui seront présentées dans une suite à cet article.

Icône d'HERE MapsVous auriez tort de ne pas laisser sa chance à Here. Ce service est resté dans la partie du Finlandais Nokia qui n’a pas été vendue à Microsoft avec les mobiles de cette marque. Jusqu’à présent seulement disponible sur Windows Phone, Here vient d’être proposé en début de mois sur l’autre système d’exploitation concurrent Android. Toutefois, Here avait fait son entrée dans les smartphones Galaxy de Samsung en octobre. Ce fabricant de smartphones cherche à desserrer l’emprise de Google en offrant à ses clients une alternative à Google Maps.

Here : carte avec vue satellite Here : carte avec préférences

Here se présente classiquement avec une carte et un champ de recherche entourés d’icônes de commandes. Le champ « Search for places » vous invite à saisir le lieu que vous recherchez. Un menu déroulant apparaît en cours de saisie affichant des suggestions de lieux nourries par votre historique de recherche. Les icônes sur la carte vous permettent de zoomer et dézommer, en dessous d’afficher les préférences cartographiques : vue carte, vue satellite, vue avec transports publics et vue avec trafic en temps réel. L’icône de gauche avec les cercles concentriques permet de rechercher votre localisation. L’assistance de Mozilla pour Firefox OS a un article sur la géolocalisation dans Here.

Here : menu avec bouton de connexion « sign in » Here : About : case à cocher pour aider à améliorer Here en envoyant des statistiques anonymes

L’icône en haut à droite permet d’afficher le menu des fonctions : « Search » qu’on a déjà vu, « Directions » pour un itinéraire, « Collections » pour enregistrer sur votre compte des lieux, « Save a map area » pour enregistrer dans votre smartphone une portion de carte permettant de la retrouver hors connexion – bien pratique pour aller dans une zone sans couverture, pour épargner du trafic de données ou à l’étranger pour vous passer d’itinérance coûteuse –, « Feedback » pour donner votre avis sur Here et remonter des retours d’expérience et « About » pour des renseignements et des liens vers les documents juridiques et de confidentialité, ainsi qu’une case à cocher pour envoyer des statistiques d’utilisation anonymes à Nokia Beta Labs qui développe l’application. Des liens vers des ressources (toujours en anglais) y figurent aussi.

Here : « Save a map area » pour enregistrer une portion de carte Here : « Saving a map area – 0.87 MB » pendant l'enregistrement de la carte avec son poids

La fonction d’enregistrement d’une carte permet de déterminer le niveau de détails auquel vous pourrez vous attendre. Dans la vue principale, choisissez votre carte en vous aidant des fonctions de zoom, cliquez sur l’icône de menu et enfin sur « Save a map area ». Votre carte apparaîtra avec une échelle montrant le niveau de détails. L’icône d’information « i » permet d’afficher des explications illustrées :

Here : « Offline map types » Here : « Offline map types » 2

Types de cartes hors connexion

Détails de base
Voyez les continents, les pays, les villes, les autoroutes, les numéros de route et les forêts.
Quelques détails
Voyez les pays, les villes, les autoroutes, les rues principales, les numéros de route, les aéroports, les forêts et les lacs.
Détails moyens
Voyez les villes, les quartiers, les rues secondaires en détails, les voies ferrées et les gares, les transports publics importants, les parcs et les lacs.
Beaucoup de détails
Voyez les quartiers, les rues secondaires plus en détails, les voies ferrées, tous les transports publics, les bâtiments, les parcs et les allées.
Maximum de détails
Voyez toutes les rues et les noms, les voies ferrées, tous les transports publics, tous les bâtiments, les parcs et les allées.

Here : menu avec « view your saved map » pour afficher sa carte enregistrée Here : « Directions » pour calculer un itinéraire en automobile avec choix de la date et l'horaire pour intégrer le trafic

Toujours dans le menu des fonctions, appuyez sur « Sign in » vous permet de vous connecter ou de vous inscrire « pour toujours avoir les lieux avec vous ».

Here : « registration welcome » pour créer un compte Here Here : bouton « Register » pour s'inscrire à Here

Complétez les champs avec vos prénom, nom, adresse email, un mot de passe fort et sa confirmation, date de naissance, pays et une de ces satanées CAPTCHA comme code de sécurité, le tout avant d’appuyer sur « Register ». Un message de bienvenue couronnera la réussite de l’inscription. « Drive in » vous permet d’accéder à l’application en étant connecté. « Sign out » dans le menu vous déconnectera. N’oubliez pas de confirmer votre adresse email grâce au courriel envoyé par Here. Vous pourrez aussi vous connecter avec votre compte sur le site Web Here.com.

Here : recherche avec bulle grise de lieu Here : carte avec épingles des lieux trouvés (restaurants)

La recherche, que nous avons mentionnée au début, prend en compte votre historique et le lieu actuellement affiché pour vous faire des suggestions. Lancez une recherche (pas besoin de la faire en anglais) et une bulle grise surgit avec le résultat le plus pertinent (vous pouvez y accéder à l’itinéraire) ainsi que des épingles bleues pour les autres résultats proposés sur la carte. Une icône, entre le champ de recherche et l’icône de menu, permet d’afficher une liste des résultats pour votre requête.

Here : détails d'un restaurant Here : liste de restaurants trouvés

Appuyer sur un de ses items ou sur la bulle grise ouvre dans la partie inférieure de l’écran un panneau de détails avec l’adresse du lieu et le cas échéant avec une icône pour appeler, une pour partager le lieu sur les réseaux sociaux ou par SMS et par email, une pour calculer l’itinéraire pour s’y rendre, une pour le site web de l’établissement et une pour l’ajouter à un collection.

Here : « Share a place » pour partager un lieu Here : détails :  « Nearby places » pour les lieux environnants le restaurant

En dessous, des photos sont affichées avant des critiques laissées sur TripAdvisor. En faisant défiler l’écran, vous trouverez des volets pour afficher des lieux environnants pour sortir manger, faire du shopping, se divertir et visiter des sites culturels ou historiques.

Here : Collections : « sign in to create collections » pour se connecter pour créer des collections Here : Collection

Les collections vous permettent une fois connecté à votre compte Here d’organiser vos lieux habituels. D’un appui vous afficherez un des lieux de votre collection.

Here : carte d’itinéraire piétonnier Here : « Using audio directions (beta) »

Si vous demandez un itinéraire (Directions) piétonnier depuis l’endroit ou vous vous trouvez, vous avez, à côté de l’icône le plus à droite pour lister les étapes de l’itinéraire, une icône pour que votre smartphone vous guide vocalement (en anglais) jusqu’à votre objectif. Cette fonction est annoncée comme étant en bêta. Parmi les avertissements affichés – qui le sont aussi sur l’écran d’accueil où doivent être acceptées les conditions d’utilisation et la politique de confidentialité des données – préalablement au lancement de la vocalisation du trajet, Here vous prévient que l’utilisation des services Here peut impliquer de grandes quantités de données circulant par le réseau de votre opérateur.

Here : accueil Here : itinéraire en liste avec transports en commun

Et vous, quelle appli ou quel site utilisez-vous pour retrouver votre chemin grâce à votre smartphone ?


@Mozinet


» Retrouvez l’appli de la semaine dernière : Lemmings : Le mythe populaire sur Firefox OS – Communauté Mozilla francophone

Lire la suite »

صانع الويب ينزل بمركز رعاية الأيتام بالشلف

Mozilla Algérie
قامت مجموعة موزيلّا الجزائر يوم الخميس 1 جانفي 2015 بتنظيم الحدث المعروف بصانع الويب  و الذي يعتبر من بين الأحداث التي تنظم دورياً في جميع انحاء العالم، و الذي تدعمه موزيلّا ، و الذي لقى رواجاً كبيراً وسط مجتمعات موزيلُّا … Continue reading
Lire la suite »

Bonne année 2015 !

Mozilla Francophone

au Fx0L’équipe qui s’essaie à faire mieux connaître Firefox OS dans la francophonie depuis quelques mois vous souhaite une très bonne année 2015 dans la joie, la santé, la réussite et la liberté.

Liberté que l’arrivée de Firefox OS en France en 2014, les efforts de la communauté Mozilla francophone pour le promouvoir et les publications de notre petite équipe ont chacun dans leur domaine fait progresser.

Pour le jour de Noël, une marque japonaise, au, et Mozilla ont sorti un smartphone, le Fx0, à coque transparente de toute beauté… au Japon. Un vœux de Nouvel An pour le voir arriver chez nous ?

Lire la suite »

Le dernier message pour cette année de Mitchell Baker, présidente de la fondation Mozilla

BlogZiNet

Mamie Fox, l’égérie du groupe comm pour Firefox OS de MozFr, s’y est attachée la semaine dernière et j’ai publié ici même une traduction du billet de Mark Surman et Dinelle Dixon-Thayer qui faisaient une mise au point sur le blog officiel de Mozilla sur les différents revenus de Mozilla et leur affectation pour assurer la durabilité du projet et la pérennité de ses missions. Aujourd’hui, c’est Mitchell Baker, présidente de la fondation Mozilla, qui écrit aux abonnés à la lettre de Mozilla, Firefox + Vous, pour leur rappeler l’importance de faire un don à la fondation et du peu de temps qu’il reste pour le faire avant la fin de l’année. Comme toujours, la traduction est l’œuvre de membres de la communauté Mozilla francophone que vous pouvez rejoindre pour participer aux prochaines traductions.

Mozilla – Firefox + Vous – décembre 2014

Bonjour,

Donate nowIl y a dix ans, ce qui menaçait le Web, c’était qu’il soit accaparé et centralisé par une seule entité, Microsoft. Nous n’avons pas voulu qu’il en soit ainsi, nous avons fondé Mozilla et nous sommes mis au travail pour créer Firefox.

À l’époque Mozilla était une petite équipe constituée surtout de bénévoles et de rares employés. Tout le monde nous disait que ce que nous entreprenions était impossible. Les sceptiques ne comprenaient pas que l’avenir pourrait être tout à fait différent et nettement meilleur. Il nous a fallu six longues années pour créer Firefox, jusqu’à ce qu’enfin les utilisateurs et les experts de l’industrie finissent par prendre conscience que le monde pouvait être différent.

Aujourd’hui nous sommes projetés dans un monde en ligne de surveillance et de contrôle, où nos possibilités sont déterminées par d’autres qui sont loin, très loin de nos vies. Voilà pourquoi Mozilla est plus que jamais nécessaire. Ceci est l’unique appel aux dons que nous envoyons aux lecteurs de Firefox + Vous et il ne reste plus qu’un jour avant la fin de notre campagne de cette année. Pensez à faire un don en ligne dès maintenant.

La vie en ligne est maintenant une combinaison d’ordinateurs, de téléphones mobiles, d’objets connectés, de services dans le cloud et d’interactions sur les réseaux sociaux. Notre vie numérique devient de plus en plus centralisée et contrôlée par quelques grandes organisations.

Je veux qu’aucun d’entre nous ne soit pisté ou sous la coupe des multinationales géantes ou des gouvernements, ni que l’on décide pour moi des incroyables possibilités du Web dont nous sommes autorisés à profiter. Je ne veux pas de ce monde-là pour moi-même, ni pour vous, ni pour le reste des citoyens du monde non plus. Ce n’est pas la bonne trajectoire ni pour Internet, ni pour nos vies.

Notre relation au Web a changé durant la dernière décennie, mais la mission de Mozilla est plus importante que jamais. Voici le dernier message que nous vous envoyons cette année pour un appel au don destiné à soutenir dans notre action. Pensez à faire un don en ligne dès maintenant.

Changer la trajectoire que prend Internet semble bien sûr impossible pour beaucoup de gens, tout comme cela le paraissait il y a 10 ans. Mais je crois que nous pouvons avoir de bonnes technologies, des produits excitants, une bonne expérience utilisateur autant que la liberté. C’est pour ça que Mozilla est là.

Mozilla ne vise pas le profit, ce qui nous permet de mettre en avant ces principes. Nous n’aurions jamais pu accomplir notre mission tout seuls. Les succès futurs de Mozilla dépendent de gens comme vous qui dans le monde entier êtes à nos côtés, donc n’attendez pas : donnez maintenant.

Non seulement Mozilla fait des produits qui rendent le contrôle aux utilisateurs, mais nous proposons aussi des programmes éducatifs comme Webmaker pour enseigner aux gens les compétences dont ils ont besoin pour faire du Web et du monde un endroit meilleur. Partout des personnes nous aident à créer l’Internet dont le monde a besoin – un Internet où le bien commun passe avant tout. Que ce soit rentable ou non, nous savons que telle est la bonne chose à faire.

C’est de cette façon que Mozilla va gagner : en créant des produits et des communautés qui vont travailler à faire tomber les systèmes fermés qui limitent les choix et possibilités offertes par la vie en ligne. C’est ensemble que nous créerons cela, comme nous avons créé Firefox. C’est un énorme et important défi. J’espère que vous vous joindrez à nous.

Merci à tous pour votre soutien,

Mitchell Baker
Executive Chairwoman
Mozilla Foundation

P.S. : Il ne reste que quelques heures pour la campagne de don, donc n’hésitez pas et donnez aujourd’hui. Chaque don compte et en moyenne ne prend que 42 secondes. Merci pour tout ce que vous faites pour Mozilla.


Recevez la prochaine lettre d’information de Mozilla dans votre boîte aux lettres électronique.

© 2010-2014 Mozinet - Ce billet a été publié sur BlogZiNet.

Lire la suite »