mozFR

Mozilla Francophone

Firefox OS arrive
en France !
En savoir plus »

Apprendre à coder, qu'en pensez-vous ? #foxprimezvous !

Mozilla Francophone

#Foxprimezvous, c’est la rubrique où on vous donne la parole sur un sujet d’actu, on recueille vos impressions et on vous répond ! Cette semaine, apprendre à coder, qu’en pensez-vous ? Répondez-nous en commentaires !

L’apprentissage du code fait débat : l’Éducation nationale réfléchit notamment à inclure des modules de « coding » à l’école.

Code sur tableau blanc

Dans un monde de plus en plus mobile et où l’accès à Internet se démocratise, apprendre à coder devient-il indispensable ? Savoir coder deviendra-t-il une norme, comme savoir utiliser un logiciel de traitement de texte peut l’être aujourd’hui ?

Alors, apprendre à coder, qu’en pensez-vous ? Répondez-nous dans les commentaires de ce post, posez-nous vos questions, et on se retrouve ici même la semaine prochaine pour un article sur le sujet !

Et si vous organisez des cours de coding… contactez-nous ! On aimerait votre éclairage pour notre post sur le sujet la semaine prochaine ;)

Lire la suite »

Mozilla : “Firefox & Vous” de novembre 2014 - Newsletter francophone

BlogZiNet

Après une lettre événementielle que vous invitait à affirmer votre liberté, pour le 10e anniversaire de Firefox, Mozilla a expédié sa seconde lettre francophone du mois, « Firefox & Vous » de novembre qui revient aussi sur cette célébration et l’édition spéciale de Firefox axée sur la vie privée sortie pour l’occasion. Pour l’occasion aussi, la lettre arbore un nouveau look à découvrir tout de suite :

Recevez la prochaine lettre d’information de Mozilla dans votre boîte aux lettres électronique.

Vous pouvez également vouloir aider à traduire les prochains numéros aux côtés de notre super équipe de traducteurs bénévoles.

Voilà la vidéo Affirmez votre Liberté en français qui souligne les valeurs derrière Mozilla et Firefox :

© 2010-2014 Mozinet - Ce billet a été publié sur BlogZiNet.

Lire la suite »

Firefox abandonne Google pour Yahoo! comme moteur de recherche par défaut aux USA

MozillaZine

firefox-yahooPour l’instant, cela ne concerne que les USA, pas l’Europe, mais Mozilla et Yahoo! viennent d’annoncer un partenariat de 5 ans. Yahoo! remplacera donc Google comme moteur de recherche par défaut dans Firefox sur PC et mobiles aux États-Unis. Qu’est-ce que cela apportera à Mozilla, et aux utilisateurs de Firefox ? Il est trop tôt pour le dire, mais il est évident que c’est une information « choc » qui suscitera un grand nombre d’interrogations et de commentaires.

Lire la suite »

Mozilla For Students (Faculty of Science – Setif University 13/11/2014)

Mozilla Algérie
نشط ياسين بوراس، عضو في مجتمع موزيلا الجزائر و ممثل موزيلا، ورشة في كلية العلوم في جامعة سطيف الخميس الفارط التي نظمتها موزيلا الجزائر بالتعاون مع النادي العلمي السطايفي ، تحت اسم: موزيلا للطلاب  كان هذا الحدث مقدمة حول منظمة … Continue reading
Lire la suite »

À la découverte des marathons des développeurs du libre !

Mozilla Francophone

Bonjour, c’est Mamie Fox, laissez-moi vous présenter les hackathons Firefox OS au Mozilla Space de Paris.

Hackathon

Mes chers lecteurs, ce week-end du 21-23 novembre se tient un « Hackathon » Firefox OS aux locaux Mozilla de Paris. Un Hack-a-quoi ? Et bien jusqu’à hier, je ne savais pas ce que voulais dire ce mot, je ne savais même pas qu’il existait. Comme à mon habitude, j’ai fait ma petite enquête. Certes, on est loin des romans d’Agatha Christie que j’aime lire le soir au coin du feu, mais tout de même.


Lorsque hier mon petit fils – le Fox, vous vous rappelez lors de mon premier post – est venu me rendre visite, il m’a parlé de toutes sortes de choses avec l’enthousiasme qui lui est propre. Notamment de cet « Hackathon ». Étonnée par ce mot, je lui demande doucement et gentiment de me l’épeler.

H-A-C-K-A-T-H-O-N
Nuage de mots : Hackathon

Il continue ensuite à me raconter toutes les choses que les contributeurs de la communauté font, sans plus d’explications. Mais c’est normal, il est bien jeune – vous avez d’ailleurs vu sa dernière vidéo pour son anniversaire j’imagine ? – il ne se rend pas toujours compte que je ne connais pas tout en ce bas-monde.

Mamie Fox mène l’enquête

La soirée touchant à sa fin et mon petit-fils parti, je me pose donc dans mon fauteuil, sors mes lunettes, choisis mon plus beau dictionnaire (ainsi que le plus gros) et cherche ce fameux mot à la lettre H. Surprise, aucun mot n’y ressemblant de près ou de loin ne s’y trouve. À vrai dire mon dictionnaire est un peu vieux et notre langage semble évoluer de plus en plus vite. Je vous rassure tout de même, je ne pensais pas à un de ces nouveaux concepts de pêche au thon que mon mari Papi-Fox invente lorsque nous partons en vacances au bord de la mer. Bien qu’à un moment vu tout ce qui fait le Buzz (pour reprendre encore un de ces nouveaux mots), j’eus un petit doute.

« Bon, pas de soucie Iphigénie, suffit de faire comme ton petit-fils », me dis-je. Je sors alors le smartphone Firefox OS qu’il m’a offert cette année et me lance sur une recherche via Internet. Ouf ! c’est bien moins simple qu’un dictionnaire, mais tout de même plus rapide et plus complet !

Mais alors qu’est-ce qu’un « Hackathon » ?

Hackathon : définition



Imaginez une grande salle de classe (parfois très grande), remplie de personnes et d’ordinateurs où chacun passerait plus de 24 heures non-stop à créer des programmes informatiques, le tout dans une sorte de compétition qui se veut bon enfant. En fait, il suffit de décomposer le mot en deux : « Hack » pour hacker, c’est à dire bricoler, bidouiller et le thon de « Marathon  ».

Un hackaton c’est donc un « marathon de la bidouille », un événement collaboratif de programmation informatique ! Collaboratif c’est essentiel : à la base du hackaton se trouve sa volonté de partage de connaissances, de ressources, de techniques et tout ce qui fait l’univers du logiciel libre. Et cet événement ne s’accompagne pas de champagne et de petits-fours, mais plutôt de bières et de pizzas !

Les développeurs se retrouvent donc pour coder, souvent durant tout un week-end. Certains amènent leurs projets, d’autres aident à la mise en forme de ces projets… tout le monde s’amuse et apprend puisque comme le dit si bien mon mari : « C’est en forgeant que l’on devient forgeron ! »

Hackathon chez Mozilla Paris

Impressionnant non ! C’est ici que mon petit-fils travaille. Je me suis alors empressée de partager mes découvertes avec lui. Il était si content que je m’intéresse à ce qu’il fait ! « Les hackatons sont un lieu de rencontre incroyable, si tu savais tout ce qui s’y passe ! » m’a-t-il dit.

Mon cher petit Fox adore les hackatons, d’autant que Firefox OS, comme tant de logiciels libres, est en partie développé au cours de ces événements. Il peut s’agir de hackaton pour corriger des erreurs de code ou bugs, une « bug squashing party », mais cela peut être aussi un hackaton dédié à la création de nouvelles applications pour le Marketplace de Firefox OS !

C’est le cas du hackathon de cette fin de semaine, organisé par le groupe Meetup Firefox OS France. Mon petit-fils est impatient de se lancer dans la création de nouvelles applis dont pourront bénéficier tous les utilisateurs de Firefox OS ! Je me tâte d’ailleurs à y faire un tour moi-même… soutenir mon petit-fils et voir comment tout ça se passe !

Hereos Wanted

Quant à nous, on se retrouve la semaine prochaine pour la suite de ma découverte de Firefox OS, de Mozilla et de la communauté MozFr !

Lire la suite »

Aviary : de nouveaux outils pour une édition de photos qui reste simple

Mozilla Francophone

L’#appdujour, c’est une application pour votre smartphone Firefox OS à découvrir sur le Marketplace et présentée par la communauté ! Insolite, amusant, pratique, bénéficiez des meilleures applis sur votre téléphone ! Aujourd’hui, découvrons Aviary.

Aviary : filtre aqua pour embellir votre photoPour votre famille ou vos réseaux sociaux, vous pourriez bien avoir besoin d’outils supplémentaires à ceux déjà dans Firefox OS pour personnaliser vos photos et les envoyer depuis votre mobile. Aviary peut vous aider. Ce spécialiste des applications d’édition de photos vient d’être racheté par le géant Adobe, éditeur de Photoshop, le logiciel de référence pour modifier les photos numériques  ; c’est dire s’ils sont bons dans leur domaine chez Aviary.

L’application Aviary, disponible gratuitement parmi les applications les plus populaires du Marketplace, fonctionne aussi sans connexion. Élégante et simple d’utilisation, elle vous propose des outils avancés pour personnaliser et retoucher vos photos.

À partir d’une photo prise directement par l’appareil de votre smartphone ou d’une photo s’y trouvant déjà, vous pourrez automatiquement améliorer votre prise de vue. Vous pourrez également lui donner une touche particulière avec 24 effets différents (filtres). Changer précisément l’orientation de la photo du bout du doigt ou utiliser un mode miroir vertical ou horizontal est aussi simple que recadrer une image en choisissant une sélection libre ou prédéfinie à rogner. Vous pourrez ensuite affiner la chaleur et la luminosité de votre photo, avant de peut-être y dessiner du bout du doigt avec la couleur de votre choix en fignolant votre dessin avec l’effaceur. Enfin, aucun problème pour y ajouter votre texte : vous pourrez choisir la couleur, la taille des éléments textuels et même les incliner selon l’angle que vous aurez défini sur l’écran tactile de votre téléphone sous Firefox OS.

Aviary : changer l'orientation du bout du doigtUne fois enregistrée, vous pourrez partager votre création depuis l’application vers le courriel, les messages, Twitter ou en Bluetooth vers un autre téléphone et même la définir comme fond d’écran.

Et vous ? Vous faites comment pour agrémenter vos photos sur votre téléphone ?


@Mozinet

» Retrouvez l’appli de la semaine dernière : Trouvez où boire une bière autour de vous avec Open Beer Map !

Lire la suite »

Les tuiles sponsorisées – la publicité – sont dans votre Firefox

BlogZiNet

Tuile “Nos 10 principes” parrainée dans la page_de_nouvel onglet de Firefox 33.1.1Avez-vous même remarqué que la publicité avait fait son apparition directement dans votre Firefox (dans sa version tout public) ? Probablement pas si on ne vous a pas dit que la page de nouvel onglet (le + dans la barre d’onglets) peut contenir au milieu des tuiles issues de votre historique de navigation des tuiles sponsorisées – « parrainées » dans la version française. Il se peut fort bien que pour l’heure le “parrain” soit Mozilla lui-même, mais d’autres sont appelés à y entrer. Si vous avez un Firefox dans une autre langue vous pourrez avoir des tuiles publicitaires différentes.

Le fait que cette inclusion de la publicité soit à la sauce Mozilla suffira-t-il à convaincre les utilisateurs de Firefox très hostiles à la publicité sur le Web (ce sont les plus gros utilisateurs d’adblocks ou bloqueurs de publicité) ? Cependant, diversifier les revenus de Mozilla est crucial. Le contrat de reversement à Mozilla d’une infime partie des revenus publicitaires de Google engendrés par une recherche dans Firefox arrive à échéance en fin de mois. Nombreux sont les critiques du double langage de Mozilla qui fustige le pistage et l’espionnage originaires des grands écosystèmes que sont Google ou Facebook, tout en envoyant les recherches de ses utilisateurs à Google qui assure par là la très grande majorité des revenus de Mozilla.

Pourtant, ceux qui hurlent à la schizophrénie risquent de bien être les mêmes qui vont hurler contre l’entrée de la publicité directement dans l’interface de Firefox – à moins qu’ils soient déjà passés à Chrome – et qui vont désactiver l’« amélioration » de l’expérience utilisateur de la page de nouvel onglet comme Mozilla le permet. Sans penser qu’ils feront un don à Mozilla pour lui assurer des revenus indépendants de Google, il est important de ne pas rejeter cette nouveauté en bloc et d’y réfléchir à tête reposée. Regardons la façon dont l’équipe de services de contenu de Mozilla a imaginé cette fonctionnalité depuis les premières annonces et les tests dans les versions précoces de Firefox, et comment ils ont implémenté les tuiles publicitaires pour protéger l’utilisateur de Firefox du pistage par les annonceurs.

Page nouvel onglet avec tuiles dans Firefox 36 Nightly fr

Darren Herman, vice-président des services de contenu chez Mozilla, annonce l’arrivée des tuiles (traduit ci-dessous) dans Firefox (le 13 novembre) et en dit plus dans la presse spécialisée sur la publicité en ligne qui note que les premiers annonceurs comprenaient l’agence média Mindshare North America, le site de réservation Booking.com et le portail de vidéo à la demande Radius-TWC, filiale de The Weinstein Company.

Le site spécialisé dans la pub en ligne affirme que :

Firefox a une réputation d’être un navigateur qui préserve la vie privée de ses utilisateurs au détriment des intérêts des publicitaires. Alors que les défenseurs des consommateurs pourraient voir la publicité dans Firefox comme un revirement d’opinion, Darren Herman, VP des contenus chez Mozilla, est prompt à souligner les avantages pour les utilisateurs.

« Le Web est de plus en plus fermé, et ce mouvement vers un écosystème fermé n’est pas sain pour les utilisateurs », a-t-il dit. « L’émergence d’un modèle Internet fermé entre certains des plus grands acteurs est une énorme menace pour les internautes. Et, si elle est une menace pour les utilisateurs d’Internet, c’est une menace pour Mozilla ».

Mozilla propose également des tuiles améliorées, à travers lesquelles les marques partenaires peuvent personnaliser le contenu publicitaire.

« C’est presque comme du reciblage sans cookie », explique Herman. « Les tuiles améliorées ciblent un utilisateur dont nous savons qu’il irait visiter votre site, grâce à son historique de navigation, et offrent aux annonceurs la possibilité de mettre une parcelle de contenu frais devant cet utilisateur à partir d’un site qu’il a l’habitude de voir. »

Pour prendre en charge la personnalisation des annonces publicitaires, Mozilla a créé un système interne de données qui agrège les informations de l’utilisateur tout en en retirant toute information personnelle identifiable. Mozilla peut suivre les impressions, les clics et le nombre d’annonces qu’un utilisateur cache ou épingle. Ses partenaires publicitaires sont également informés de ces données.

Le client de Mindshare NA, CVS Health, a réalisé un essai du produit publicitaire, en lançant une campagne sur la façon dont il retire le tabac de ses points de vente. Radius-TWC teste le format d’une campagne de marque sur le documentaire sur Edward Snowden récemment sorti « Citizenfour ».

Enfin, Darren Herman révèle qu’une opportunité de partenariat est le programmatique.

Bien que ces capacités n’existent pas aujourd’hui dans le produit de Mozilla, Herman a déclaré qu’elles y seront inévitablement au cours du premier semestre 2015 : « En raison du volume d’échelle que nous avons, il n’y a aucune chance que nous ne soyons pas programmatique à l’avenir. »

Maintenant, apprenez-en davantage dans le billet d’annonce de Darren Herman :


Avec la mise à jour pour le 10e anniversaire de Firefox, il y avait une importante mise à jour de l’expérience de nouvel onglet, promouvant les tuiles dans la version stable de Firefox, et les rendant disponibles pour des centaines de millions d’utilisateurs à travers le monde. Aujourd’hui, nous avons été heureux d’annoncer nos deux premiers partenaires pour les tuiles sponsorisés : CVS Health et son agence média Mindshare Amérique du Nord, et Booking.com.

Pour qui sont les tuiles ?

Pendant des années, la page de nouvel onglet dans Firefox était unique en étant intentionnellement vierge – mais en 2012, nous avons appris que nous pourrions faciliter la progression du travail de nombreux utilisateurs à travers la page de nouvel onglet. Nous avons ajouté des vignettes sur la base d’un calcul de « frecency » (fréquence et récence de l’historique de navigation d’un utilisateur, fondamentalement de la même manière que la barre d’adresse intelligente calcule la pertinence). Nous avons appris que de nombreux utilisateurs trouvent ces vignettes d’historique utiles mais nous n’étions pas entièrement satisfaits de la fonction. Les vignettes peuvent être cassées et l’expérience pourrait être beaucoup plus dynamique.

Nous avons besoin d’être en mesure de porter notre voix vers nos utilisateurs, par exemple pour les sensibiliser sur des questions qui touchent au futur de l’internet, et pour promouvoir les causes qui nous semblent importantes pour ce futur.

Nous avons exploré le domaine de la découverte de contenu. Il y a de nombreux aspects de la publicité numérique qui nous concernent : de l’intégrité globale du système publicitaire sur le Web, à l’utilisateur ayant le contrôle sur ce qui arrive à ses données, et ensuite à ce qui arrive aux données une fois que l’utilisateur a donné son consentement. J’ai écrit il y a un certain temps sur ce blog à propos des principes que nous suivons et les idées que nous avons pour améliorer la publicité numérique.

Enfin, nous voulions étudier les moyens de contribuer à la durabilité du projet d’une manière dont nous estimons qu’elle pourrait s’aligner avec les valeurs de Mozilla.

Les tuiles sont notre premier essai pour résoudre ces problèmes. Elles créent une page de nouvel onglet plus utile, attractive et dynamique. Les tuiles représentent également une part importante de nos efforts visant à créer de nouvelles communications, contenus et expériences publicitaires sur lesquels les utilisateurs de Firefox gardent le contrôle.

En partenariat avec Mozilla

Nous sommes très heureux d’avoir collaboré avec CVS Health (et Mindshare/GroupM) aux États-Unis et à l’échelle mondiale avec Booking.com, nos deux premiers partenaires pour les tuiles parrainées de Firefox. Nous sommes en direct en 8 langues et 25 pays différents*, et nous continuerons à répéter avec Mindshare/GroupM et Booking.com, ainsi qu’avec notre communauté, à mesure que nous continuons à améliorer l’expérience.

Nous avons été ravis de travailler avec Mindshare/GroupM et Booking.com. Lorsque nous collaborons, nous avons besoin de comprendre la vision et les objectifs du partenaire, et de comprendre si ce partenaire est capable de travailler dans le cadre des principes de Mozilla. La gestion du contenu sponsorisé dans les tuiles est basé sur les résultats, pas sur la surveillance. Nous n’autorisons pas de balises ou du code de pistage dans les tuiles. Nous ne recueillons, ni ne leur fournissons, les données vous concernant, comme le font la plupart des réseaux publicitaires numériques. Certaines catégories exigent la protection ou la vérification de l’âge, ou ont d’autres sensibilités ; nous en resterons à l’écart, comme l’alcool et les médicaments.

L’expérience utilisateur

CVS Health dans les tuiles de Firefox

Crédit Mozilla

Les utilisateurs sans historique de navigation (typiquement lors d’une nouvelle installation) verront l’annuaire de tuiles offrant un design mis à jour et interactif et leur suggérant des sites utiles. Une fonctionnalité distincte, les tuiles améliorées, permettra d’améliorer la page de nouvel onglet existante pour les utilisateurs qui ont déjà un historique dans leur navigateur.

Les tuiles fournissent à Mozilla (y compris nos communautés locales) de nouvelles façons d’interagir et de communiquer avec nos utilisateurs (si vous avez utilisé un préversion de Firefox, vous avez peut-être vu les promotions pour Citizenfour, un documentaire sur Edward Snowden et la NSA, apparaître dans votre nouvel onglet au cours des dernières semaines).

Les tuiles offrent également à Mozilla de nouvelles possibilités de partenariat avec les annonceurs et les éditeurs tout en respectant et en protégeant nos utilisateurs. Ces parrainages ont plusieurs objectifs importants simultanément par un équilibre entre les avantages pour les utilisateurs de l’expérience améliorée – le contrôle et le choix – et la durabilité de Mozilla.

Ce que les utilisateurs voient actuellement dans la page de nouvel onglet sur Firefox pour ordinateur continuera d’évoluer, comme tout produit numérique le devrait. Et elle va évoluer dans le sens de ce dont je parlais plus tôt ici. Avant tout, nous devons gagner et préserver la confiance des utilisateurs.

Pour l’avenir

Le contrôle par l’utilisateur et la transparence sont intégrés dans l’ensemble de notre design et de notre architecture, et les principes que nous cherchons à offrir à nos utilisateurs tout au long de leur vie en ligne : la confiance est quelque chose que vous gagnez chaque jour. Les données de l’utilisateur liées aux tuiles que nous recueillons sont anonymisées dès que nous les recevons – comme pour d’autres parties de Firefox que nous adaptons pour assurer une bonne expérience. Et bien sûr, un utilisateur peut tout simplement désactiver la fonction de tuiles de la page de nouvel onglet. Une chose que je dois faire remarquer : les utilisateurs d’extensions de blocage des publicités telles que Adblock Plus verront par défaut les publicités et devront désactiver les tuiles dans Firefox s’ils ne veulent pas voir de publicités dans leur page de nouvel onglet. Vous pouvez en savoir plus sur la façon dont nous concevons la confiance ici (traduit ci-dessous). (Note : Adblock Plus n’est pas un produit de Mozilla et leur mécanisme de blocage de contenu est sous leur contrôle. Nous espérons qu’ils pourront ajouter la prise en charge des tuiles dans de futures versions).

Avec les tests que nous avons faits, nous sommes convaincus que les utilisateurs trouveront cela comme une expérience qu’ils comprennent et dans laquelle ils ont confiance – mais nous aurons toujours cela comme objectif de développement. Vous pouvez vous attendre à ce que nous répétions fréquemment, mais nous ne tiendrons jamais la confiance pour acquis – nous travaillerons toujours pour la gagner. Et si nous avons et maintenons cette confiance, nous pouvons potentiellement créer le meilleur medium de publicité numérique de la planète.

Nous croyons que nous pouvons le faire et offrir une meilleure façon de fournir et de recevoir des annonces publicitaires que les utilisateurs trouvent utiles et pertinentes. Et, nous croyons aussi que cela est une grande opportunité pour les annonceurs qui partagent notre vision et qui souhaitent atteindre leur audience d’une manière qui les respecte eux et leur confiance. Si c’est vous, nous voulons avoir de vos nouvelles. N’hésitez pas à entrer en contact avec contentservices@mozilla.com.

Et un grand merci à nos partenaires de lancement, CVS Health, Booking.com et Citizenfour qui ont découvert notre vision et soutiennent Mozilla pour qu’on ait le plus grand impact dans le monde.


(*) : Cette liste dans son intégralité :

Argentine, Australie, Autriche, Bélarus, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Équateur, France, Allemagne, Hong Kong, Japon, Kazakhstan, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Russie, Arabie Saoudite, Espagne, Suisse, Royaume-Uni, États-Unis et Venezuela.


Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

En bonus, un billet de Denelle Dixon-Thayer, vice-présidente business et affaires juridiques de Mozilla, sur la confiance dans la conception des tuiles :


Who owns the internet ? You do. We all do.

Crédit Mozilla

En Août, j’ai écrit sur pourquoi nous croyons que la confiance est l’unité de mesure la plus importante du Web. Comme je l’ai expliqué alors, donner la première place à l’utilisateur par la transparence, le choix et le contrôle est le seul moyen de parvenir au Web que nous voulons. Dans ce billet, je décrivais plusieurs de nos efforts visant à nous aider à influencer positivement l’écosystème pour obtenir plus de confiance des utilisateurs. Un de ces efforts a été la fonctionnalité de tuiles. Pour influencer l’écosystème, nous devons y participer.

Alors que nous avançons avec les tuiles, nous voulions partager plus de détails sur notre approche et vous inviter à commenter. Le 10 novembre, nous avons annoncé la sortie d’une édition pour le 10e anniversaire de Firefox et pris fermement position comme voix indépendante sur le Web. Avec l’édition spéciale anniversaire, nous avons inclus l’expérience de tuiles dans Firefox (voir traduction ci-dessus).

Nous avons développé les tuiles comme une expérience utile et engageante pour nos utilisateurs. Nous avons conçu la fonction en nous concentrant essentiellement sur nos principes de confidentialité des données. Voici quelques exemples de la façon dont ces principes ont influencé la fonctionnalité :

  1. Nous veillons à ce qu’aucune donnée ne nous soit envoyée jusqu’à ce que vous interagissiez avec la fonction.
  2. Vous contrôlez la fonctionnalité et pouvez la désactiver facilement si vous ne la trouvez pas utile.
  3. Vous pouvez nous auditer – tout notre code est ouvert et auditable par vous. En particulier, vous pouvez en savoir plus sur le code qui propulse cette fonctionnalité ici.
  4. Si un utilisateur a déjà opté pour le Do Not Track (dire aux sites web de ne pas me pister), nous supposons que cela signifie que l’utilisateur ne veut pas voir de tuiles donc nous désactivons la préférence commandant les tuiles pour ces utilisateurs (remarque : si un utilisateur choisit par la suite d’activer le DNT, l’utilisateur devra désactiver les tuiles).
  5. Les données que nous recueillons sont transmises via HTTPS/TLS.

Nous aimerions entendre vos commentaires sur ces principes et n’importe quelle idée ou suggestion que vous pourriez avoir pour rendre les tuiles plus bénéfiques pour nos utilisateurs. Laissez un commentaire ou, mieux encore, utilisez ce formulaire pour soumettre vos retours directement à l’équipe des tuiles.

Nous sommes ravis d’aller de l’avant avec les tuiles et continuerons d’innover de manière à créer des impacts positifs grâce à cette fonction. En même temps, nous utiliserons nos expériences à travers notre initiative Polaris pour tester des moyens supplémentaires grâce auxquels nous pourrons aider à créer de la transparence, du choix et du contrôle pour nos utilisateurs.


Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

Sources et références

© 2010-2014 Mozinet - Ce billet a été publié sur BlogZiNet.

Lire la suite »

Tableau de bord de vos centres d’intérêt dans Firefox – expérience en cours

BlogZiNet

Mozilla Firefox Interest Dashboard : 57 interestsSi vous supprimez votre historique à chaque fin de session de navigation, cette expérience n’est pas pour vous. En effet, Mozilla vient de publier l’extension Firefox Interest Dashboard qui propose un tableau de bord des centres d’intérêt de l’utilisateur tirés de l’analyse de son historique de navigation.

Ce n’est pas la première expérience de classification de l’historique de navigation côté client de Mozilla. Cependant, si celle-ci est reliée avec le mouvement actuel d’inclusion dans l’interface du navigateur de publicités personnalisées selon l’éthique de Mozilla (par l’équipe des services de contenu), elle aura une postérité plus conséquente. Même si l’analyse de votre historique ne comprend que l’anglais pour l’heure, elle est testable et donne des résultats chez nous aussi.

Pourtant, n’espérez pas un produit fini ou des informations vraiment déterminantes. Il s’agit encore pour l’heure d’une expérience de Mozilla à laquelle vous pouvez participer. J’ai été frustré de ne pas trouver de référence à ce projet sur le wiki de Mozilla. Il faut s’en tenir à l’extension disponible sur AMO, au billet d’annonce de Darren Herman et à la FAQ traduite ci-dessous.

“Firefox for You” de l'extension de Mozilla “Firefox Interest Dashboard”

Page « about:you » de l’extension expérimentale de Mozilla Firefox Interest Dashboard

Le projet est dirigé par Kevin Ghim et l’ingénierie par Ed Lee au sein de l’équipe des services de contenu.

Cette équipe croit que l’extension peut bénéficier à ses utilisateurs de plusieurs façons : de la découverte de nouveaux contenus à l’assistance à l’utilisateur pour gérer son propre comportement de navigation.

La capacité de voir comment ce temps est utilisé, sur quels centres d’intérêt et à quelle fréquence et dans quel volume sera fascinant pour de nombreux utilisateurs. Les utilisateurs verront comment leur consommation de contenu est classée par catégories et disposeront d’une rétroaction directement dans le tableau de bord d’intérêt. En fin de compte, nous pouvons alors commencer à montrer à l’utilisateur une expérience de contenu plus personnalisée, selon les conditions posées par l’utilisateur.

L’équipe vous appelle à laisser des critiques et commentaires par des rapports de bogues sur Bugzilla ou, en moins formel, en laissant un commentaire sous le billet d’annonce de cette expérience. Faites connaître vos attentes et les valeurs qui doivent être respectées avant que l’équipe de Mozilla ne développe sur le fondement de cette expérience.

Il y a beaucoup de science de données derrière le système de classification et nous cherchons à le rendre meilleur. La fonction vous présente un certain nombre de vues de vos données et actions, mais nous voulons savoir ce que vous trouverez intéressant.

Le tableau de bord d’intérêt indique à l’utilisateur son activité et lui permet d’en apprendre plus sur lui-même – « ce qui peut être mesuré, peut être géré ». Dans notre cas, l’utilisateur du tableau de bord d’intérêt verra tout du comportement de navigation de l’utilisateur et l’affichera d’une manière avec laquelle l’utilisateur peut interagir. Et si vous utilisez plusieurs instances de Firefox, sur plusieurs postes de travail ou avec Firefox pour Android, et que vous avez connecté toutes les instances à un compte Firefox, vous verrez vos données en provenance de toute votre navigation.

L’extension Firefox Interest Dashboard est unique en apportant cette fonctionnalité directement à l’utilisateur dans son client, sous son contrôle. Et contrairement aux moteurs de recommandation, l’extension de tableau de bord d’intérêt de Firefox n’essaiera pas de vous inciter à demeurer bloqué avec un site web en particulier, il sera un vecteur pour permettre à l’utilisateur d’exprimer consciemment ses propres désirs de ce qu’il veut que le navigateur fasse.

Aaron Thornburgh, de l’équipe d’expérience utilisateur (UX) chez Mozilla donne sa vision de l’expérience :

À la base, l’équipe des services de contenu a été créée pour fournir aux utilisateurs de Firefox plus de transparence, de consentement et de contrôle sur ce qu’ils voient et partagent sur le Web, tout en générant des revenus conséquents pour Mozilla afin de soutenir notre mission. Pour ce faire, nous avons plusieurs projets en cours, dont beaucoup se concentrent sur la partie recettes. Cependant, le plus crucial de tous est la personnalisation pour l’utilisateur, un projet qui se concentre entièrement à rendre à l’utilisateur le contrôle constant de toutes ses expériences en ligne et des données qu’il génère en cours de route.

Le 9 novembre, nous publierons notre premier tout nouveau produit dans la boutique de modules complémentaires : le tableau de bord d’intérêt (ID) pour Firefox pour ordinateur – un outil qui permet de visualiser les centres d’intérêt de l’utilisateur, en fonction de son historique de navigation. Bien que limité dans sa version initiale, le but ultime d’ID est de fournir aux utilisateurs la possibilité d’analyser leurs centres d’intérêt personnels. Ils seront en mesure de voir leur activité de navigation globale, de classer les catégories d’intérêt actuelles par rang et d’éditer des historiques de recherche associés. Dans l’avenir, nous allons ajouter des fonctionnalités qui aideront les utilisateurs à identifier plus de modèles significatifs et de leur procurer un plus grand contrôle sur les éléments de l’historique de recherche.

À l’avenir, les utilisateurs seront en mesure de découvrir de nouveaux contenus liés à leurs centres d’intérêt et historique de recherche. Cette partie de l’expérience sera visuelle, interactive et entièrement axée sur la découverte (par opposition à l’analyse).

Firefox Interest Dashboard Discovery View

Crédit Aaron Thornburgh (Mozilla)

Volet de découverte visuelle du tableau de bord d’intérêt (ID) de Firefox

Même si le tableau de bord d’intérêt n’est qu’un travail en cours, c’est un grand pas en avant dans notre quête pour rendre le Web plus transparent. Le défi à l’avenir sera d’intégrer le tableau de bord – et le moteur d’analyse qui l’anime – dans le navigateur Firefox, et plus largement avec d’autres produits des services de contenu.


Page de Mozilla : Firefox Interest Dashboard

Vous vous demandez combien de temps vous passez à la poursuite de vos intérêts, à la recherche de votre dernier achat ou à vous divertir sur vos sites préférés ?

Le tableau de bord d’intérêt de Firefox est là pour vous aider à analyser vos centres d’intérêt et à les classer pour vous dans des visualisations riches et des scénarios convaincants. Vous pouvez continuer votre activité là où vous l’avez laissée ou retourner voir votre dernier sujet favori.

Nous allons continuer à ajouter des fonctionnalités dans les futures versions qui vous feront en savoir davantage sur vos habitudes et vous relieront pour explorer le monde autour de vous. Notre espoir est que votre tableau de bord d’intérêt vous aide à identifier plus de modèles significatifs et vous fournisse un meilleur contrôle sur votre historique de navigation.

FAQ

Le tableau de bord d’intérêt stocke-t-il des données sur le serveur ?

Non, toutes les analyses d’intérêt et la catégorisation se font côté client de votre navigateur. Aucune donnée personnelle n’est stockée sur les serveurs de Mozilla.

Quel est le nombre minimum de jours requis pour l’analyse des centres d’intérêt ?

Si vous avez un historique de navigation enregistré, nous pouvons analyser vos centres d’intérêt tout de suite. Toutefois, vous tirerez le meilleur parti du tableau de bord d’intérêt avec 30 jours d’historique ou plus.

Comment mon intérêt est-il classé ?

Le tableau de bord d’intérêt utilise à la fois une analyse selon le site et selon les mots-clés textuels pour classer les centres d’intérêt. Le premier est basé sur la classifications de certaines URL dont nous sommes à peu près certains qu’ils appartiennent à un centre d’intérêt particulier (par exemple, ESPN va dans Sports). Le dernier utilise une analyse statistique des mots-clés qui apparaissent dans le titre d’une page web associés aux mots-clés qui apparaissent sur les pages de Wikipédia. Ces pages sont ensuite résumées en catégories de contenu de l’IAB (Internet Advertising Bureau).

Le tableau de bord d’intérêt est-il synchronisé entre différents appareils ou navigateurs ?

Oui. Si vous avez configuré un compte de synchronisation et activé la synchronisation des modules complémentaires et de l’historique, vos données de tableau de bord d’intérêt seront synchronisées entre vos différents appareils et navigateurs. Vous pouvez désactiver la synchronisation des modules complémentaires et de l’historique en décochant la case « les modules complémentaires » et « l’historique » sous Synchroniser. Pour des explications plus détaillées sur la désinstallation des modules complémentaires, rendez-vous ici :

https://support.mozilla.org/fr/kb/comment-activer-synchronisation-modules-complementaires

Comment puis-je désinstaller le tableau de bord d’intérêt de Firefox ?

Saisissez « about:addons » dans la barre d’adresse du navigateur Firefox et appuyez sur Entrée. Trouvez « Firefox Interest Dashboard » et cliquez sur le bouton « Supprimer ». Pour des explications plus détaillées sur la désinstallation des modules complémentaires, rendez-vous ici :

https://support.mozilla.org/fr/kb/desactiver-supprimer-modules#w_comment-supprimer-les-extensions-et-thaemes

Quelles langues le tableau de bord d’intérêt analyse-t-il ?

Nous ne pouvons analyser vos intérêts qu’en anglais pour le moment. Dans l’avenir, nous prévoyons d’inclure d’autres langues pour analyse.


Le document original et cette traduction sont soumis aux conditions de la licence
Creative Commons : « Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 »
ou toute version postérieure.

License Creative Commons

© 2010-2014 Mozinet - Ce billet a été publié sur BlogZiNet.

Lire la suite »

10 ans de Firefox à Mozilla Paris

BlogZiNet

Tristan Nitot coupe le gâteau d'anniversaire de FirefoxHier soir, après plus de 3 heures dans des bouchons imprévisibles pour un mercredi, j’ai trouvé une place pour me garer près des somptueux locaux de Mozilla Paris. J’ai donc raté la présentation de inénarrable Tristan Nitot, dinosaure du projet Mozilla. Heureusement, Air Mozilla l’a mise en ligne cette nuit :


Avant que Tristan ne coupe le gâteau d’anniversaire (voir quelques photos sur Flickr), le buffet était composé de choses bouillies, moulinées, mijotées…

Tristan Nitot coupe le gâteau d’anniversaire des 10 ans de Firefox, sur ma chaîne YouTube (53 s)

J’ai pu parler à quelques membres du groupe comm de la communauté Mozilla francophone pour Firefox OS, au développeur d’une application que j’avais installée l’après-midi même sur mon ZTE Open C, d’une personne qui a répondu à une des interrogations que j’avais sur la progression du développement du Marketplace… et aussi discuté du manque de passion et de réactivité de la communauté francophone, des Leclerc, de ZTE, du bon vieux temps et des temps héroïques, etc.

Firefox is my independant choice in France #ChooseIndependant | #fx10

MÀJ : Tristan est partout pour raconter l’histoire – son histoire, celle des 13 employés d’alors et la nôtre, déjà volontaires – de Firefox et son descendant – successeur ? – Firefox OS.

Tristan Nitot (Mozilla) est l’invité du 01net Live sur 01netTV, sur leur chaîne YouTube (5 min 32)

Si vous préférez la lecture, Camille Gévaudan de Libération raconte l’histoire de Firefox avec des citations tirées de l’émission 56Kast qu’elle a coprésentée avec Tristan qu’elle y a aussi interviewé.

© 2010-2014 Mozinet - Ce billet a été publié sur BlogZiNet.

Lire la suite »